François Thibeault, Ph.D.

Accompagnant de méditation, de dialogue en présence et de bien-être spirituel

Biographie courte

François Thibeault pratique la méditation depuis 1999 et l’enseigne dans différents contextes (laïc-scientifique, thérapeutique, éducatif et spirituel). Il met l’accent sur la dimension interpersonnelle de la méditation pour favoriser le dialogue basé sur la pleine présence (dialogue en présence). Il détient un doctorat en sciences humaines des religions (sociologie de la mondialisation du bouddhisme; UQÀM), poursuit une formation avancée en dialogue authentique et en communication non violente (Spiralis) et est intervenant en soins spirituels non confessionnels au CIUSSS de l’Estrie–CHUS.

Biographie longue

À la fin des années 1990, François a découvert les enseignements du maître Zen vietnamien Thich Nhat Hanh. Pour s’établir fermement dans la pratique de la pleine présence, il a séjournée au Village des pruniers quatre mois, cumulés sur deux séjours. Lors de son premier voyage en Inde, il s’est intégré durant quatre mois au sein d’une communauté tibétaine dans le sud de l’Inde. Les vingt-et-un mois qu’il a passé en Inde, cumulés sur quatre voyages, ont nourri son intérêt pour l’humain, les religions et la spiritualité. 

Il a découvert la méditation vipassana enseignée par S.N. Goenka en 2002, à Bodh Gaya. Durant près de 15 ans, il a participé à de nombreuses retraites, comme méditant et comme bénévole. 

En 2013, François a complété un doctorat en sciences des religions à l’UQAM. Lors de son étude sur le terrain en Inde, il a côtoyé les personnes qui voyagent pour étudier et pratiquer le dhamma (mot pali qui signifie «la nature des phénomènes» ou «enseignement du Bouddha»; dharma en sanskrit). Il a comparé les perspectives des adeptes de la méditation vipassana enseignée par S.N. Goenka et des adeptes du bouddhisme tibétain (vajrayana). Sa thèse contribue à une meilleure connaissances de la mondialisation du bouddhisme. (Lire le résumé de la thèse et consulter la thèse) Il s’intéresse aussi aux perspectives socioreligieuses du pèlerinage et à la création littéraire en lien avec le voyage.

En 2016, il a rencontré Sayadaw U Jagara. Il s’est joint à l’Association de méditation Parami pour contribuer à la diffusion des enseignements bouddhistes issus de la tradition theravada. En collaboration avec les membres de Parami, il contribue à organiser des retraites de méditations avec Sayadaw U Jagara au Québec. Il a entrepris une exploration approfondie des sources palies et pris part à des retraites de 8 à 31 jours (il cumule plus de 400 jours de retraite méditative et contemplative). 

Les enseignements de François reflètent ses intérêts pour une pratique et une étude cosmopolite du dhamma et du bouddhisme. Grâce à son expérience en recherche universitaire et en sciences de la santé, il intègre des réflexions sur les façons de comprendre scientifiquement la dynamique et les effets des pratiques méditatives et contemplatives. 

Depuis 2020, François suit un parcours de formation en communication non violente et en dialogue authentique. Il a complété le programme de maitrise en dialogue authentique offert par Spiralis. Il accompagne les personnes et les groupes dans une démarche de dialogue en présence, pour favoriser l’expression bienveillante et l’écoute compatissante.

Depuis 2023, il est intervenant en soins spirituels non confessionnels au CIUSSS de l’Estrie–CHUS. Il pratique une approche centrée sur les besoins spirituels des personnes. Le bien-être spirituel se manifeste par le biais de besoins tels que le sens, la paix, le rapport à soi et aux autres, et ce, face à la maladie, la douleur, la souffrance et la mort qui remettent en question notre existence. Ainsi, il apporte de la présence, du soutien moral et de l’accompagnement aux patient·e·s hospitalisé·e·s et aux résident·e·s en CHSLD. 

Méditations guidées gratuites

Téléchargez trois méditations guidées pour vous ancrer dans la posture physique, le corps, les sensations et la respiration.